Bulletin n°80 octobre 2007

Publié le 6 Novembre 2007

Notre bulletin départemental d'octobre 2007 vient de sortir, pour vous le procurer contactez nous. 
Voici l'éditorial du président de la fédération suivi du sommaire.


EDITORIAL :"…une dernière pelletée de terre sur les lois de séparation"

Un article du Maine Libre commente ainsi l'arrivée de M. Fillon en tant que Premier ministre à la cérémonie dite de béatification du Père Moreau le 15 septembre dernier au Mans: "Son arrivée est applaudie du public qui jette une dernière pelletée de terre sur les lois de séparation".

Vous prendrez connaissance du courrier envoyé au préfet par la fédération départementale et du  dossier consacré à ce sujet dans ce  bulletin de liaison n° 80 .Une nouvelle fois, les représentants de la République, Premier ministre en tête, Président du Conseil général, Maire du Mans, Préfet, ont participé à une cérémonie relevant d'un culte, en violation de la loi de séparation des Eglises et de l'Etat de 1905. Tous les gouvernements de la Vème République ont agit ainsi. La loi existe, ils la contournent allègrement.

Le 4 juillet dernier Mme Alliot-Marie inaugurait… la maison de la conférence des évêques de France à Paris, elle a déclaré : "Dans un monde qui a vu s'effondrer la plupart des repères idéologiques et moraux, les religions ont plus que jamais vocation à éclairer la société, qu'elle soit civile ou politique. Je remercie l'Eglise catholique de la contribution déterminante qu'elle apporte à ce débat". Contourner la loi ne leur  suffit plus, ils veulent aller plus loin : Mme Alliot-Marie a récemment accordé des entretiens aux organisations religieuses dans le but d'examiner quels points de la loi pouvaient être "adaptés".

Dans une lettre adressée le 8 octobre au ministre de l'Intérieur, la Libre Pensée demande à être reçue afin d'exposer "les raisons pour lesquelles la loi de 1905 ne doit pas être modifiée".

Au même moment, l'offensive se mène au niveau européen, puisque le nouveau projet de traité rajoute dans son préambule, le considérant suivant: "s'inspirant des héritages culturels, religieux et humaniste de l'Europe"… Plus loin, l'amendement 28 à propos des églises et des associations ou communautés religieuses reprend intégralement l'ex article 52 : "reconnaissant leur identité et leur contribution spécifique, l'Union maintient un dialogue ouvert, transparent et régulier avec ces églises et organisations". Tout ce qui a été rejeté le 29 mai 2005 est repris dans ce nouveau traité !

La Libre Pensée continuera à occuper sa place pour expliquer les menaces qui pèsent sur la laïcité et appeler les citoyens à la résistance pour défendre et reconquérir la loi fondamentale de 1905.

Gérard Désiles



SOMMAIRE :

Editorial : p 1
La LP de Mamers a 100 ans : p 2 & 3
Plantation de l’arbre de la liberté : p 4 à 7
Un retour aux sources s’impose : p 8 à 14
Racines chrétiennes : p15
Démarches de la Fédération : p 16 à 19
Congrès national : p 20
Abattoir du Mans : p 20
Humour : p 21
Noël païen et blog LP72 : p21
Les Fleurs du mal : p22 & 23
Article 89 : p23
La 25ème heure : p 24
Dossier béatification : p24 à 28

 Prix du N°: 2 €

 

Rédigé par Libre Pensée 72

Publié dans #edito bulletin

Repost 0
Commenter cet article