Articles avec #le petit coin de l'absurde tag

Publié le 2 Mai 2009

Un pasteur vole l'argent de la paroisse pour du Botox

Zigonet.fr, le10.04.09

Staten Island, États-Unis - Un ancien pasteur est accusé d'avoir volé des milliers de dollars à sa paroisse pour se payer une opération de chirurgie esthé-tique, des médicaments et des injections de Botox. Le révérend Will Blasingame a démissionné de son poste de pasteur en janvier pour des raisons qu'il disait médicales. Il est accusé d'avoir volé plus de 63.000 euros sur trois ans. Cet argent était destiné aux parois-siens dans le besoin et à l'entretien de l'église.L'ancien révérend s'en serait lui servi pour payer, entre autres, ses injections de Botox. Jugé le 15 mai prochain, il risque jusqu'à 15 ans de prison pour le vol de l'argent.


 

 

 

Après le Christ sur une chaise électrique, voici Jésus en Lego

LePost.fr, le 09.04.09

Suède - La statue de Jésus, entièrement réalisée en Légos, offerte par les paroissiens, se trouve dans la petite ville suédoise de Vaesteras à environ 100 Km de Stockholm rapporte Le Télégraph.

Ce Christ de 1, 80 mètre réalisé à partir d'un modèle exposé à Copenhague  a été dévoilé le jour de Pâques. Il a fallu trente milles pièces et un an et demi pour la réaliser grandeur nature. ¨Pour le moment, elle doit rester dans l'église d’Oensta Gryta pour une durée indéterminée. (elle est faite d'après la statue de Thorvalsdsens).

Moins controversée que la statue du Christ sur une chaise électrique dans la Cathédrale de Gap, c'est tout de même une drôle d'idée...

 

 

 

Italie/Vatican. Quand Benoît XVI écrivait dans une revue facho

rue89.com, le 08.04.09 Par Blaise Gauquelin

 

Un député autrichien a déterré un vieux texte de 1998 signé du cardinal Ratzinger dans une publication pangermaniste.

Janvier 2009. Karl Öllinger, un député écologiste autrichien qui s'est spécialisé dans le combat contre l'extrême droite florissante dans son pays, tombe sur un hors-série de la revue Die Aula, paru à l'occasion du 150e anniversaire de la révolution allemande de 1848.

Au milieu des affabulations de négationnistes de députés d'extrême droite et de membres du parti néonazi allemand NDP, il tombe - éberlué - sur un texte signé du cardinal Ratzinger et intitulé « Freiheit und Wahrheit » (« Liberté et Vérité »).

En fait, une charge virulente contre les libertés individuelles et le système démocratique, qui aujourd'hui encore, peut être consultée à Vienne, au Centre de documentation et d'archives sur la résistance (DÖW), un organisme chargé de surveiller les mouvements extrémistes.

Embarras de l'Eglise

Dans un premier temps, le diocèse de Vienne a affirmé que le cardinal Ratzinger n'a jamais donné son feu vert pour une publication dans Die Aula : « Liberté et Vérité » était en fait un vieux texte datant de 1995, publié pour la première fois dans une revue chrétienne conservatrice.

Pas de bol, celui qui avait à l'époque négocié la publication avec le secrétaire du cardinal a gardé tous les échanges de leurs lettres : le cardinal a bel et bien, à l'époque, donné son accord par écrit pour une reproduction.

Aujourd'hui encore, les milieux extrémistes germaniques considèrent Benoît XVI comme l'un des leurs et se flattent que le souverain ait publié dans leur revue. Le hors-série est d'ailleurs en vente sur Internet !

Die Aula défend les négationnistes

Cette information éclaire d'un jour nouveau le tournant idéologique du Vatican depuis que Benoît XVI a été nommé pape. L'homme, bavarois de naissance, peut en effet difficilement expliquer aujourd'hui n'avoir pas su ce qu'était Die Aula en 1998, la revue étant publiée en langue allemande. Elle soutenait alors clairement l'ascension de Jörg Haider et sa triste notoriété dépassait les frontières de la petite Autriche.

Die Aula défend les négationnistes et ceux qu'elle nomme les « victimes de la liberté d'expression », à savoir les hommes politiques d'extrême droite qui sont condamnés pour offense à l'islam. Elle critique les lois qui répriment les propos révisionnistes, flirte très souvent avec l'antisémitisme et tente de réécrire l'histoire récente de l'Autriche. Lors de la nomination de Benoît XVI, elle avait bruyamment fait part de sa joie.

 

 

 

France. Quand Boutin botte en touche

desourcesure.com, le 08.04.09 Par Laurent Macabies

 

Ainsi donc, Christine Boutin a "essayé le préservatif" et sait de quoi elle parle. Du moins l'a-t-elle prétendue sur le plateau de l'émission "Questions de génération", diffusée mardi 7 février sur France 4. Que l'on puisse douter que la présidente du Forum des républicains sociaux ait laissé un stylo sans capuchon lui compter fleurette au cours de ses 42 ans de mariage (avec son cousin germain) n'a que très peu d'importance. Non, cette dernière "révélation" illustre l'incapacité récurrente de la ministre du Logement et de la Ville à maintenir ses prises de position très tranchées. Lorsqu'elle parle d'homosexualité, d'avortement, d'euthanasie, de pornographie ou de capote, les propos de Christine Boutin, guidés par sa ferveur catholique, scandalisent souvent. Située tantôt à droite de Nicolas Sarkozy, tantôt à sa gauche, la ministre oscille entre idées impopulaires et besoin de considération. Bakchich.tv vous propose un retour sur les prises de positions les plus controversées et voltes-face de Christine Boutin.

 

Voir les vidéos à l'adresse suivante :

http://desourcesure.com/politiqueaffaires/2009/04/quand_boutin_botte_en_touche_1.php

 


 

 

Espagne. L'Église enrôle des clandestins

lefigaro.fr, le 08.04.09 Par Diane Cambon

Dans l'enclave de Melilla, les autorités religieuses, en panne de bras, ont fait appel aux immigrés en situation irrégulière pour porter les autels pendant les processions.

Des pénitents clandestins pour porter les statues de Jesus Cautivo (Jésus le Captif) et de la Vierge du Rocio, la nouvelle a surpris plus d'un fidèle dans la ville de Melilla. Pour célébrer sa Semana Santa (Pâques), les autorités religieuses de cette enclave espagnole située sur la côte nord du Maroc, ont fait appel aux immigrés illégaux, hébergés dans le centre de séjour temporaire de la ville. Une tren­taine de sans-papiers, la plupart originaire d'Afrique noire mais aussi d'Inde ou du Pakistan, animeront ainsi les processions du Jeudi saint et du dimanche de Pâques. À l'instar des Espagnols, ils devront revêtir la tenue des nazarinos avec la cagoule pointue de rigueur.

Le recours aux immigrants pour célébrer une des fêtes religieuses les plus populaires d'Espagne a permis de combler le manque de fidèles disposés à porter les tronos, ces «autels mobiles» pesant plus de 300 kg. L'an dernier, la Vierge Marie Sanctissime avait bien failli ne pas sortir faute de porteurs. Il avait fallu demander l'aide au dernier moment d'un groupe de policiers, parmi lesquels figuraient des musulmans.

L'espoir secret d'une «grâce»

Cette année, les confréries ont pris les devants en passant une annonce au Ceti, le centre de réfugiés situé à l'extrémité du territoire. Dans ce centre cohabitent environ mille clandestins qui ont réussi à rejoindre ce bout de terre espa­gnole par mer ou en sautant par-dessus la grille de barbelés qui sépare le Maroc de l'Europe. Certains d'entre eux vivent depuis près de trois ans dans ce centre, dans l'attente d'une régularisation ou d'un rapatriement. Lorsque l'Église espagnole a sollicité leur aide, près de 70 clandestins se sont portés volontaires. Trente d'entre eux ont été sélectionnés. Ils sont originaires du Rwanda, du Niger ou du Tchad et se disent de confession catholique, mais on trouve aussi des Indiens hindouistes. «Qu'importe leur religion, Dieu n'est-il pas le même pour tout le monde», s'exclame Gregorio Castillo, responsable de la confrérie Jesus Cautivo. «C'est une façon pour eux d'exprimer leur ferveur religieuse et de mieux s'intégrer.»

Tous les pénitents clandestins espèrent secrètement une «grâce» de la Confrérie. Traditionnellement, celle-ci obtient des autorités civiles à chaque Jeudi saint, la libération d'un prisonnier, qui figure parmi les pénitents de la procession. Cette fois, la «grâce» pourrait prendre la forme d'une régularisation pour l'un des clandestins.

 

 

 

Egypte. L'échangisme considéré comme "un des pires crimes"

rtbf.be, le 06.04.09

 

Un Egyptien et sa femme, accusés d'être les initiateurs d'un réseau libertin au Caire, ont été condamnés respectivement à sept ans et trois ans de prison ferme, a indiqué dimanche leur avocat. Tolba Abdel Hafez, un fonctionnaire de 48 ans, et Salwa Higazi, enseignante de 37 ans, ont été jugés samedi par la cour criminelle d'Agouza, a déclaré à l'AFP Me Ayman al-Saadi, confirmant une information parue dans le quotidien officiel Al-Gomhuria de dimanche.

Selon ce journal, au moment d'énoncer le verdict, le président de la Cour a évoqué "un des pires crimes jamais commis" dans le pays.

"Le verdict est très sévère, même les accusés poursuivis pour apostasie n'écopent pas de jugement aussi rude", a réagi de son côté Me Saadi, affirmant que ses clients étaient "innocents". "Qui offrirait sa femme, la mère de ses enfants, à un autre homme à moins d'être fou? Même les animaux ne le (font) pas", a fait valoir l'avocat.

Les relations extraconjugales sont interdites en Egypte, où la religion est omniprésente y compris en matière de justice. Selon Al-Gomhuria, le couple avait été arrêté en octobre dernier pour "prostitution". Sous les pseudonymes "Magdy" et "Samira", il organisait des rencontres libertines par l'intermédiaire d'un site internet et de courriels. Après leur arrestation, le couple a reconnu trois cas d'échangisme, tandis qu'au moins 44 couples s'étaient inscrits via internet, d'après la même source. Le journal ne précise pas le sort réservé aux enfants du couple condamné.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Libre Pensée 72

Publié dans #Le petit coin de l'absurde

Repost 0

Publié le 1 Février 2009

Israêl-Palestine : Brochure ultra nationaliste du rabbinat militaire Agence France Presse, le 26.01.09

Jérusalem - Le rabbinat de l'armée israélienne a distribué aux soldats durant l'offensive "Plomb durci" une brochure appelant au nom de la Bible "à ne pas avoir pitié" des ennemis d'Israël, a révélé lundi une organisation de défense des droits de l'Homme en Israël. "Avoir pitié envers un ennemi cruel revient à se montrer cruel envers nos justes soldats (...) Nous sommes en guerre contre des assassins. A la guerre comme à la guerre", est-il écrit dans la brochure. Le texte cite longuement des déclarations d'une figure du nationalisme religieux et de la colonisation en Cisjordanie occupée, le rabbin Shlomo Aviner, opposé à tout compromis avec les Palestiniens.

"La Torah nous interdit de remettre un seul millimètre (de la Terre d'Israël) à des non-juifs, que ce soient par des enclaves, des zones autonomes ou d'autres concessions manifestant notre faiblesse nationale", souligne la brochure. La brochure juge tout à fait légitime de "faire un parallèle entre les Palestiniens d'aujourd'hui et les Philistins de la Bible" contre lesquels le roi David avait combattu, affirmant dans les deux cas qu'Israël fait face à des "envahisseurs étrangers" qui n'ont aucun droit à la Terre promise.

L'association Yesh Din, "Il y a une loi" a réclamé la destitution du rabbin en chef des armées Avihaï Rontzki dans une lettre au ministre de la Défense Ehud Barak, dont l'AFP a reçu une copie. Par ailleurs, le quotidien libéral Haaretz rapporte que des groupes d'extrême-droite ont distribué sans entrave des tracts "appelant les soldats à ne pas tenir compte de consignes (de retenue) et de d'exterminer l'ennemi".

 

Etats-Unis : Un prêtre américain détournait l'argent des aumônes pour mener grand train Agence Franec Presse, le 22.01.09

Un prêtre américain de Floride a reconnu mercredi avoir volé jusqu'à 800.000 dollars d'aumônes adressées à sa paroisse pour mener un train de vie... pas très catholique. Le père John Skehan, âgé de 66 ans, utilisait l'argent de l'église catholique de Saint Vincent Ferrer, à Delray Beach, pour s'offrir des virées dans les casinos de Las Vegas, s'acheter toutes sortes d'objets coûteux, ou encore entretenir sa maîtresse, l'ancienne comptable de l'église.

Le mode opératoire était simple et efficace: chaque dimanche après la messe, le père Skehan récoltait une partie des dons qu'il plaçait ensuite sur un compte à l'étranger. Le prêtre a reconnu les faits mercredi devant un tribunal de Floride en plaidant coupable, ce qui permet de négocier une peine en échange des aveux. En l'occurence, il encourt jusqu'à 31 ans de prison. Son avocat, Scott Richardson, a indiqué que le prêtre et l'Etat de Floride avaient conclu un "accord amiable" et que le "père Skehan acceptait la responsabilité de ses actes". Un autre prêtre de l'église, Francis Guinan, comparaissait pour les mêmes faits et a clamé son innocence. "Ce n'est pas parce que deux prêtres ont travaillé dans la même église et que l'un prétend être coupable que l'autre l'est également", a argué son avocat, Richard Barlow. En raison de la prescription, les deux prêtres ne peuvent être poursuivis que pour des vols commis après 2001, mais les autorités pensent qu'ils pourraient avoir détourné jusqu'à 8 millions de dollars lors des 20 dernières années. Le procès des deux hommes doit se poursuivre dans les semaines à venir.

 

Zimbabwe : Un nouveau billet de cent mille milliards de dollars Agence France Presse, le 16.01.09

Le Zimbabwe mettra prochainement en circulation un billet de cent mille milliards de dollars zimbabwéens, pour contrer la pénurie d'argent liquide dans un contexte d'hyperinflation délirante, rapporte vendredi le quotidien d'Etat The Herald. “Afin d'assurer que le public puisse accéder à son argent dans les banques, la Banque centrale du Zimbabwe a imprimé une nouvelle série de billets qui vont progressivement entrer en circulation", indique le Herald.Les billets ont une valeur de dix, vingt, cinquante et cent mille milliards de zim dollars.

Le billet de 100.000.000.000.000 zim dollars représentait jeudi environ 30 dollars américains au marché noir, où se concentrent la plupart des échanges, mais le cours de la devise nationale s'effrite chaque jour un peu plus. Au quotidien, la grande majorité des échanges se font aujourd'hui en devises étrangères, aussi bien au niveau des échoppes de rues que pour les abonnements de téléphones portables ou les frais médicaux.

 

Etats-Unis : 'The Simpsons': la voix de Bart fait la promotion de la Scientologie Showbizz.net , le 28.01.09

Nancy Cartwright, qui joue Bart dans la version originale de 'The Simpsons', s'est servie de la voix du personnage pour faire la promotion de la Scientologie dans un message téléphonique. Elle est une fidèle de cette religion.Dans ce message enregistré, Cartwright lance une invitation pour assister à un événement de l'église de Scientologie à Hollywood. Elle s'identifie tout d'abord sous le nom de Bart Simpson avant de se nommer sous son vrai nom. Tout au long du message, elle continue toutefois de parler avec la voix du personnage. L'an dernier, nous rapportions que Cartwright avait fait don de 10 millions $ à l'Église de Scientologie.

 

Italie : Le Vatican annule l'excommunication des évêques intégristes Agence France Presse, le 24.01.09

Le Vatican a annulé l'excommunication des évêques intégristes ordonnés en 1988 par Mgr Marcel Lefebvre en dépit des déclarations négationnistes de l'un d'entre eux, par un décret daté du 21 janvier rendu public samedi. Le décret signé au nom du pape Benoît XVI par le préfet de la congrégation des évêques, le cardinal Giovanni Battista Re, lève les excommunications qui frappaient les évêques de la fraternité sacerdotale Saint Pie X, Bernard Fellay, Bernard Tissier de Mallerais, Richard Williamson et Alfonso de Galaretta. Mgr Williamson a nié récemment à la télévision suédoise l'existence des chambres à gaz. Le porte-parole du Vatican Federico Lombardi a salué comme "une bonne nouvelle" la levée de l'excommunication, "un pas très important vers la reconstitution de la pleine communion de l'Eglise". Les adeptes de la fraternité Saint Pie X, caractérisée par ses positions antimodernistes et son attachement à la messe en latin, sont environ 150.000 à travers le monde, notamment en France, dont près de 500 prêtres.

Selon le père Lombardi, les déclarations de Mgr Williamson n'ont "aucun rapport" avec la mesure prise par le Vatican. Il a assuré que la fraternité a "pris ses distances" avec elles. "Je crois qu'il n'y a pas eu de chambres à gaz (...) Je pense que 200.000 à 300.000 Juifs ont péri dans les camps de concentration, mais pas un seul dans les chambres à gaz", a déclaré Mgr Williamson dans un entretien diffusé jeudi soir par la chaîne publique SVT, mais datant de novembre. Ces propos ont soulevé une vive émotion. En France, la Licra (ligue contre le racisme et l'antisémitisme) a estimé que la réhabilitation de cet évêque serait "un recul inquiétant dans la politique menée par l'Eglise contre l'antisémitisme depuis le concile Vatican II".

 

Inde : Deux fillettes indiennes mariées à des grenouillesZigonet.com, le 21.01.09

Pondichéry - Lors d'une cérémonie, deux fillettes de 7 ans ont été mariées à des grenouilles, pour protéger le village des maladies. Vendredi dernier, les fillettes, Vigneswari et Masiakannu, avaient revêtu les habits traditionnels de mariage pour épouser les "princes" grenouilles devant plusieurs centaines de villageois. Alors que des cantiques étaient chantés, les prêtres du temple ont paré les jeunes filles et les grenouilles des symboles du mariage indien avant de les déclarer maris et femmes et d'allumer un grand feu sacré.

Les villageois ont participé aux cérémonies qui ont ensuite été données. Les résidents vivant dans la partie occidentale du village jouaient les membres des familles des jeunes mariées alors que les résidents de la partie orientale faisaient office de famille pour les grenouilles. L'organisation de la fête a été calquée sur celle d'un mariage traditionnel incluant un somptueux festin. A l'issue de la soirée, les grenouilles ont été relâchées dans l'étang où elles avaient été pêchées. Ce rituel serait pratiqué depuis des générations pour éloigner les esprits malins et les maladies du village.

Voir les commentaires

Rédigé par Libre Pensée 72

Publié dans #Le petit coin de l'absurde

Repost 0

Publié le 9 Novembre 2008

Thaïlande : un petit goût de mort pour mieux revivre ensuite

Vu le 13.10.08

NAKHON NAYOK (AFP) - Namfon Mamuenwai dit qu'elle est morte pour l'homme qu'elle a aimé. Elle s'est allongée dans un cercueil dans un temple bouddhiste au nord de Bangkok où elle a goûté à la "mort spirituelle" avant de "ressusciter" avec une âme "purifiée". Namfon, âgée de 39 ans, s'est livrée à cette brève expérience dans l'espoir de rejoindre son ami étranger aux Pays-Bas. "J'ai très envie d'aller dans un autre pays mais ne peut obtenir un visa", explique-t-elle. Une semaine après avoir vu une émission à la télévision, elle s'est rendue en voiture au temple de Prommanee, à une centaine de kilomètres de la capitale thaïlandaise, rejoignant ainsi quelque 2.000 personnes qui, chaque semaine, "décèdent" pendant quelques minutes pour mieux "revivre" ensuite.

Les moines dans ce temple devenu populaire ont le sens des affaires et, contre espèces sonnantes et trébuchantes, ils entretiennent l'idée que les voeux des participants seront exaucés. "Tous ceux qui viennent ici obtiennent ce pour quoi ils ont prié", affirme le bonze Charuay Thanavaro. Le temple de Prommanee organise la cérémonie du cercueil depuis quatre ans mais la participation a presque triplé ces deux dernières années. Un petit tour de deux minutes dans un cercueil coûte 100 bahts (2,16 euros) mais il faut rajouter 180 bahts (3,90 euros) pour la cérémonie religieuse complète précédant l'entrée dans la bière. Charuay recommande aux participants de tout faire s'ils veulent voir leurs voeux en amour ou en affaires se réaliser. "La cérémonie et les prières, c'est bien, mais il n'y a que 80 à 90% de réussite. S'ils s'allongent dans le cercueil, c'est 100%" (...).


 Benoît XVI souhaite la béatification de Pie XII

Vu le 09.10.08

CITE DU VATICAN (AFP) - Benoît XVI a souhaité la poursuite du procès en béatification de Pie XII jeudi, lors d'une messe au Vatican à la mémoire de ce pape décédé il y a 50 ans et qui fait l'objet d'une controverse sur son attitude jugée trop passive et silencieuse face à la Shoah. Benoît XVI a déclaré dans son homélie que Pie XII s'était dépensé sans compter "pour la défense des persécutés sans aucune distinction de religion, d'ethnie, de nationalité et d'appartenance politique", notamment pour les juifs menacés d'extermination. Il a déploré que le débat historique sur le pape Pacelli (son nom de famille) n'ait "pas toujours été serein"."Nous prions pour que la cause en béatification du serviteur de Dieu Pie XII se poursuive heureusement", a souligné le pape allemand.



 Angleterre : Un vicaire opéré pour extraire une pomme de terre de son anus

Vu le 03.11.08 sur zigonet.com

SHEFFIELD – Un vicaire clame être tombé sur une pomme de terre, laquelle se serait alors coincée dans son anus. L'incident serait survenu alors que l'homme accrochait des rideaux dans le plus simple appareil..L’homme d’Eglise, la cinquantaine, a dit au personnel médical de l’hôpital général de Sheffield-Nord que l’accident n’était pas dû à un jeu sexuel. L’extraction de la pomme de terre a nécessité une opération chirurgicale.

L’infirmière Trudi Watson raconte : «  Il m’a expliqué très sincèrement qu’il pendait des rideaux dans sa cuisine, nu, quand il est tombé de la table de la cuisine sur la pomme de terre. Il n’est pas question pour moi de commenter cette histoire. »

L’infirmière a révélé d’autres objets sortis de postérieurs humains comme un concombre, une poupée russe ou encore un œillet en fleur.


Bras de fer entre Angers et la Scientologie

Paru le 17.10.08 dans Ouest-France

En 2004, le maire de la ville d'Angers avait pris un arrêté municipal interdisant la diffusion d'un bulletin de l'Eglise de la Scientologie plagiant une revue municipale. S'ensuivit une longue bataille juridique gagnée par la ville. Nouvel épisode : un juge de proximité vient d'ordonner l'annulation d'un nouvel arrêté municipal interdisant la distribution, sur le domaine public, de documents scientologiques.

Malgré cette décision, la ville a l'intention de continuer d'interdire les publications scientologiques sur son territoire. “Seule une juridiction administrative peut prononcer l'annulation d'un arrêté pris par un maire ; or, le jugement rendu par un juge de proximité n'a qu'une valeur relative”, estime le maire, Jean-Claude Antonini. Il rappelle avoir reçu de nombreux messages de parents et veut continuer de “protéger les Angevins”. La ville a demandé au procureur de la République de faire appel de la décision du juge de proximité.


 Benoît XVI ne béatifie pas Pie XII pour avoir "de bons rapports avec les juifs"

Vu le 18.10.08

AFP - Le pape Benoît XVI n'a pas signé le décret sur les vertus héroïques de Pie XII, une étape indispensable pour béatifier son prédécesseur accusé de passivité face à la Shoah, "car il veut avoir de bonnes relations avec les Juifs", a déclaré samedi un religieux, le père Peter Gumpel.



Le Vatican accepte le recours à des psychologues pour les séminaristes

Vu le 30.10.08

AFP - Le Vatican a entériné pour la première fois jeudi le recours éventuel à des psychologues pour la formation des séminaristes afin d'écarter notamment les candidats homosexuels, tout en l'encadrant pour permettre aux futurs prêtres de défendre leur intimité.
L'Eglise catholique a été éclaboussée dans plusieurs pays par des scandales sexuels comme celui qui a conduit en août 2004 en Autriche à la fermeture d'un séminaire transformé en lieu de débauches homosexuelles.

Elle a également été touchée par des révélations ces dernières années d'agressions pédophiles par des prêtres aux Etats-Unis, en Amérique latine et dans plusieurs pays d'Europe.





Israël: la police arrête l'homme à l'origine des émeutes à Saint-Jean d'Acre

Vu le 14.10.08

JERUSALEM (AFP) - La police israélienne a arrêté le conducteur arabe qui avait circulé le soir de Kippour dans un quartier juif de Saint-Jean d'Acre (nord d'Israël), déclenchant des violences intercommunautaires, a-t-on appris mardi de source policière. L'homme, Tawfik Al-Jamal, a été arrêté lundi soir à Saint-Jean d'Acre, a précisé le porte-parole de la police Micky Rosenfeld. "Il a été placé en détention pour trois jours pour conduite négligente et atteinte aux sentiments religieux" a précisé le porte-parole.(...)

Mercredi soir, Tawfik Al-Jamal était arrivé en voiture dans un quartier majoritairement juif alors que le Yom Kippour (Grand Pardon) avait commencé. Ce jour-là les juifs jeûnent et ne peuvent pas circuler en voiture, un interdit religieux massivement respecté en Israël.Un groupe de jeunes juifs s'en était alors pris à l'automobiliste. Selon la police, une rumeur sur sa mort a provoqué des rassemblements de centaines d'habitants arabes en colère et entraîné les affrontements entre juifs et Arabes qui se sont poursuivis jusqu'à dimanche.


 

Un ministre britannique veut rassurer les enfants

Paru le 24.10.08 dans Ouest-France

“ Nous vivons des temps difficiles, mais je t'assure que le gouvernement et moi faisons tout ce que nous pouvons pour te protéger, ainsi que ta famille, ton argent, et ta maison.” Le ministre des Finances britannique, Alistair Darling, s'adresse directement aux enfants dans un article paru dans l'hebdomadaire First News, destiné aux 7-14 ans. Au cas où la crise financière les affolerait plus que le g rand méchant loup.

Voir les commentaires

Rédigé par Libre Pensée 72

Publié dans #Le petit coin de l'absurde

Repost 0