Articles avec #islam tag

Publié le 3 Janvier 2016

Un témoignage qui provient du blog de Waleed Al-Husseini : La voie de la Raison

Dans la peur de l'athéisme - témoignage libre d'une jeune ex-musulmane française!

Je suis l'aînée d'une superbe famille marocaine, première à être née sur le sol français et malgré l'analphabétisme de mes parents, ils m'ont inculqués ce qu'ils pensaient être le mieux, c'est à dire l'islam, celui qu'ils ont toujours connu, ne pas manger de porc, ne pas boire d'alcool et faire le ramadan. Mon père à bien essayé de nous apprendre à faire la prière mais avec son travail et nous avec l'école et nos devoirs cela devenait compliqué puis nous avons grandi.


L'enseignement oral que mes parents ont "subit" ce ne sont que les détails de l'enfer et c'est ce qu'ils nous ont également appris.


J'ai donc grandit avec la peur de Dieu, avec la peur de mes propres pensées. En France certains de nos voisins musulmans avaient lus le coran, mes parents se sentaient forcément inférieurs à eux.

Petit à petit de nouveaux interdits se sont installés chez nous, c'est là que j'ai commencé à me poser des questions sur cette religion changeante.
Des années plus tard, pour la fête des mères j'avais pris rendez-vous chez le photographe pour qu'elle ai un bel agrandissement de ses enfants, elle était tellement contante d'avoir ce cadre avec ses quatre enfants dans le salon.
Un jour alors que j'étais chez eux, plus de cadre, plus aucunes photos!!!!

Mon père m'explique qu'on lui a dit que c'était haram (interdit) parce que le sheitan (diable) pouvaient s'emparer de nos regards pour les observer!!! Je me suis énervé car moi aussi je sais lire et je leur ai demandé de me ramener ce voisin en question avec le verset où il avait lu ça. Bien sur mes parents ne l'on jamais fait.

 


 

Cette religion leur a appris à respecter ceux qui ont lus le coran ou ceux qui prétendent l'avoir lu. Progressivement j'ai douté de l'islam, puis une année je n'ai pas fait le ramadan, waaaww j'étais vraiment pas bien du tout, je croyais tous les jours que j'allais mourir, tiraillé entre deux feux j'ai fait une dépression qui a duré 3 ans. Puis je me suis mise à lire le coran, quelle surprise, je cherche encore le paradis pour les femmes. Autant les hommes se retrouverons dans un véritable bordel avec des houris, des éphèbes et de l'alcool qui coule à flots, autant pour les femmes bah wallou!

A moins que les vierges ce soient nous, enfin celles qui méritent le paradis, (forcées violées et en esclavage même au paradis)! Le pire c'est la biographie du prophète, ce manipulateur, ce vicieux, ce menteur, ce barbare... Édifiant simplement. J'ai décidé de quitter totalement l'islam même si l'islam me suis, et oui même à plus de 35 ans mes parents me font des rappels de temps en temps mais je ne peux pas leur avouer que je ne crois en rien, ils seraient tellement triste et surtout on leur a dit que si leurs enfants n'étaient pas de bons musulmans, malgré tous leurs efforts ils iraient en enfer. Ils ont accepté l'homme de ma vie qui n'est pas musulman parce que je leur ai dit qu'il allait le devenir, cela fais 10 ans que je leur ment et je sais que jamais je ne leur dirais la vérité.


Mes parents ont peur de l'enfer, ils vivent de l'islam au quotidien (5 prières par jours, dire insha'allah pour tout, bismillah avant de manger, hamdoullah pour glorifier Dieu, chahada avant de dormir, ma mère porte le voile depuis qu'elle est à la retraite et ils économisent pour la Mecque et pensent même revoir leur parents au ciel...) Je respecte mes parents mais je sais d'avance que je suis impuissante face à leur croyance car elle est ancré en eux depuis leur naissance. Je n'oublie pas non plus qu'en tant qu'apostât je suis condamnable à la mort et à l'enfer. La peur qu'on nous enseigne et qui prospère inconsciemment dans nos cerveau depuis petit, fait qu'ont osent même pas penser que ceci est bidon, même nos mauvaises pensées sont les fruits du sheitan. J'ai la chance de savoir lire et j'ai lu mais je ne comprendrais jamais ces femmes qui savent lire et qui ne comprennent pas et surtout défendent l'islam et éduquent leurs enfants selon ce dogme.

Malheureusement je ne peux vivre mon athéisme au grand jour, je ne veux pas décevoir ma famille c'est aussi comme ça que j'ai été élevé. Je vis de mensonges mais me sens libérée malgré tout. De temps à autre je me dis que c'est peux être l'œuvre du sheitan et que je risque l'enfer éternel puisque Dieu n'est pas si miséricordieux que ça, pour enfin me reprendre. Je vous remercie de parler et d'assumer, cela permet à ceux qui ne peuvent pas assumer de ne pas se sentir seul. Je n'ai pas le courage d'assumer mais je garde l'espoir de pouvoir le faire un jour.

Merci pour les soutiens que vous apportez. Merci à monsieur waleed Al-Husseini.

Une athée qui souhaite garder l'anonymat même si au fond j'aimerai le crier au monde entier.

 

 

Dans la peur de l'athéisme - témoignage libre d'une jeune ex-musulmane

Voir les commentaires

Rédigé par Libre Pensée 72

Publié dans #Islam

Repost 0