Publié le 18 Septembre 2016

Dans le Maine Libre du 10 septembre 2016 on peut lire un article intitulé « Davantage d’élèves dans le privé ». Le directeur diocésain de l’enseignement catholique, Dominique Girault, y évoque les raisons probables pour lesquelles les groupes scolaires catholiques de la Sarthe comptent, à la rentrée 2016, 453 élèves supplémentaires par rapport à l’année dernière. En comparaison, l’enseignement public en aurait perdu 217. Un autre article du Ouest-France du 12 septembre 2016 rapporte également les propos du même monsieur Girault qui ne compte plus que « 327 élèves de plus qu’en 2015 ».

Les réformes en cours affaiblissent l’enseignement public

Les écoles catholiques sarthoises n’ont -pour une grande majorité- pas appliqué la réforme des rythmes scolaires, que la Libre Pensée dénonce comme une réforme faisant partie d’une véritable entreprise de démolition de l’Ecole.

Seul l’enseignement public et laïque subit les contraintes imposées par une réforme amplement décriée par les enseignants et les syndicats. Ceci pourrait peut-être expliquer cela, mais M. Girault préfère préciser qu’ « à l’école catholique, il y a une attention pour chaque enfant et la volonté de le faire grandir dans sa globalité ».

Est-il important de rappeler que les écoles privées ne sont pas tenues d’accueillir tous les élèves d’un secteur, donc qu’elles ont aussi la possibilité de se « débarrasser » des enfants qui leur posent le plus de problèmes ? Il pourrait être intéressant de comparer les effectifs de la rentrée avec ceux de juin 2017.

Qu’en est-t-il de la réforme des collèges, qui à la fois supprime des heures de cours, des options et augmente l’autonomie de chaque établissement ? Quelles conséquences cette nouvelle réforme va-t-elle avoir sur l’enseignement public ?

Si les collèges catholiques ne sont pas tenus de l’appliquer ou s’ils peuvent se contenter de l’appliquer partiellement, on ne pourra pas s’étonner que les parents préfèrent inscrire leurs enfants dans les établissements où l’enseignement dispensé parait plus complet.

Fonds publics à l’Ecole publique ! Fonds privés à l’école privée !

On peut tout de même facilement concéder à l’enseignement privé qu’il a droit à une certaine indépendance concernant les instructions officielles de l’Education Nationale, puisque, par définition, il est privé. Ce qui est en revanche extrêmement choquant, c’est que ces établissements catholiques sont financés par l’Etat. Pas moins de 10 milliards d’euros sont détournés des fonds publics chaque année pour cela, notamment grâce à la loi Debré qui constitue une véritable entorse au principe de laïcité !

En finançant les écoles privées et en aggravant les conditions d’enseignement des écoles publiques, l’Etat encourage une véritable privatisation de l’enseignement.

La Libre Pensée réclame l’abrogation de la loi Debré. Dans une résolution de son dernier congrès national, elle déclare :

« La Fédération Nationale de la Libre Pensée réaffirme son exigence de l’abrogation des lois et décrets Peillon, Hamon, Belkacem de Refondation de l’Ecole et de « réforme » des rythmes scolaires et des collèges.

Pour rester laïque, l’Ecole publique doit rester séparée de l’enseignement privé !

Aucune unification entre l’Ecole publique et les écoles de l’Eglise catholique !

La loi de 1905, c’est aussi la séparation de la sphère publique et de la sphère privée. En conséquence, c’est aussi la séparation de l’enseignement public et de l’enseignement privé ! »

Il est concevable que des journaux fassent la promotion de l’enseignement privé catholique, en accordant une place privilégiée aux propos du directeur diocésain, qui ne manque pas de faire appel aux dons.

Nous sommes cependant en droit de nous interroger quand on sait que ces journaux n’ont jamais diffusé les communiqués de la Libre Pensée sur la défense de l’enseignement public et laïque.

Lorsqu’elle organisait le meeting du 5 décembre 2015 à Paris, avec la Ligue de l’Enseignement et la Ligue des Droits de l’Homme pour exiger l’abrogation de la loi Debré, ses communiqués de presse n’ont pas été publiés…

« Abrogation de la Loi Debré,

Fonds publics à l’Ecole publique et fonds privés à l’école privée ! »

Sarthe : D’avantage d’élèves dans le privé cette année !

Voir les commentaires

Rédigé par Libre Pensée 72

Publié dans #laïcité

Repost 0

Publié le 7 Septembre 2016

Rédigé par Libre Pensée 72

Publié dans #annonces et infos lp 72

Repost 0