Fusillés pour l'exemple du nouveau en sarthe

Publié le 4 Octobre 2013

Voici le courrier que nous avons proposé de signer avec nos amis (LDH, ARAC, Eric Viot) et que nous avons envoyé aux élus sarthois :

  

 

Le 30 septembre 2013

 

ARAC  Sarthe

Fédération Libre Pensée Sarthe

LDH Sarthe

M. Eric Viot

                         aux Conseillers Généraux de la Sarthe

 

Madame,  Monsieur

 

Le centenaire de la guerre de 1914-1918 s’approche et les fusillés pour l’exemple ne sont toujours pas réhabilités.

Si cette réhabilitation n’a pas lieu cette année à l’occasion du 11 novembre, le pays connaîtra-t-il  une commémoration digne de l’événement à célébrer ?

La réponse est non. A l’évidence.  Comment pourrait-il en être autrement si la République, n’avait pas effacé une injustice majeure dont elle porte la responsabilité ? N’est-il pas conforme à sa nature que la République fasse acte de générosité en réhabilitant les fusillés pour l’exemple ?

La Grande Bretagne a réhabilité les 306 fusillés pour l’exemple de son armée, en 14-18. Notre pays doit le faire, sans plus attendre.

Si les plus hautes autorités de l’Etat ont un doute sur l’état d’esprit du pays à l’égard de la réhabilitation collective de ces malheureux poilus tombés sous les balles françaises,  n’appartient-il pas en particulier aux conseils généraux de se prononcer dans ce sens afin de lever d’éventuelles réticences ? 

Les conseils généraux, vous le savez mieux que tout autre, sont  au plus près des citoyennes et citoyens de ce pays. Ne sont-ils pas les mieux placés pour s’en faire les porte-parole ? Déjà, vingt-et-un d’entre eux ont adopté un vœu demandant cette réhabilitation.

Si le conseil général de notre département décidait de demander à son tour cette réhabilitation générale que l’opinion appelle et dont nous nous faisons les interprètes , ce serait une contribution majeure à l’aboutissement de cette cause.

 Depuis que ce problème a pris les dimensions d’une cause humaine que maintes études historiques et de nombreuses réalisations artistiques ont mise en évidence, n’est-il pas urgent et conforme à la tradition républicaine la  plus haute que cette demande de réhabilitation soit présentée par l’assemblée élue de notre département ?

Si vous le souhaitez nous sommes prêts à vous rencontrer pour répondre à vos questions sur ce dossier.

Veuillez agréer Madame, Monsieur le Conseiller Général, l’expression de nos sentiments républicains. 

                   arac72@wanadoo.fr; ldh.lemans@orange.fr ;librepensee72hotmail.fr; viot-eric@orange.fr

 

Nous avons reçu une première réponse de Christophe Counil :

Bonjour,
 
Le groupe des élus de gauche du Conseil général avait déjà présenté un vœu
en ce sens au Conseil général en 2010
(http://les-blessures-de-l-ame.over-blog.com/article-voeu-presente-par-le-gr
oupe-des-elus-de-gauche-au-cg-de-la-sarthe-pour-la-rehabiliation-des-fusille
s-de-la-premiere-guerre-63804060.html). Ce vœu avait été rejeté par les élus
de droite, nous sommes prêts à recommencer mais il faut s'assurer qu'il ne
sera pas une nouvelle fois rejeté.
 
Cordialement.
 
Christophe COUNIL
 
Président du groupe des élus de gauche
Conseil général de la Sarthe

Rédigé par Libre Pensée 72

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article