Nouvelle atteinte à la laïcité de la part du sommet de l’Etat

Publié le 17 Juillet 2012

La Fédération Nationale de la Libre Pensée constate 201207094ffa49369e3b6-0-617154.jpgque l’anniversaire de la réconciliation franco-allemande a été célébré sur le parvis et dans l’enceinte de la cathédrale de Reims. Une cérémonie religieuse sous la "haute autorité" de l’évêque du diocèse y a eu lieu en présence de Madame Angela Merkel, chancelière de la République fédérale Allemande et de Monsieur François Hollande, président de la République française.

La Libre Pensée s’étonne que ce dernier ait accepté que le soin de cette célébration ait été en quelque sorte dévolu à une religion, en l’occurrence celle de l’Eglise catholique romaine, apportant ainsi une caution de poids aux prétentions de celle-ci que soient reconnues les « racines chrétiennes » de l’Europe.

La Fédération Nationale de la Libre Pensée observe que la participation officielle à cette cérémonie religieuse du président de la République est en contradiction évidente avec la loi de Séparation des Églises et de l’Etat, et qu’elle se situe dans la continuité de déclarations et de postures de l’ancien chef de l’Etat, Nicolas Sarkozy.

Tout ne se passe-t-il pas comme si le slogan de la campagne électorale du candidat François Hollande à la présidence de la République : « Le changement c’est maintenant » avait été remplacé par le mot d’ordre : « la continuité, c’est toujours » ?

Force est en effet à la Libre Pensée de constater que la formule d’hier se découvre comme une formule démentie par cette commémoration placée sous le signe de l’Eglise romaine.

Cette cérémonie constitue une nouvelle atteinte à la laïcité que la Libre Pensée a à déplorer au moment où il était important de marquer une position nette et publique en faveur du grand principe laïque.



Rédigé par Libre Pensée 72

Publié dans #laïcité

Repost 0
Commenter cet article