Compte rendu de la journée du 11 novembre en Sarthe

Publié le 15 Novembre 2009


La journée a commencé par une cérémonie de réhabilitation à St Michel de Chavaignes, avec la présence de Gérard Désiles pour la Libre Pensée et d’Eric Viot, auteur et militant pour la réhabilitation des fusillés pour l’exemple.

Le conseil municipal de cette commune sarthoise vient de voter, à l’unanimité, la réintégration sur la liste des 60 morts de la commune, du soldat Maurice Joubert, fusillé pour l’exemple en 1915. Notre département compte 7 fusillés pour l’exemple retrouvés grâce au travail de recherche d’Eric Viot.

 

L’après midi, à l’initiative de la Libre Pensée, 40 personnes se sont retrouvées à Allonnes, place de la paix, devant le monument pacifiste. Le conseil municipal était représenté par Mostafa Nafaa qui a tenu à rappeler l’engagement de la commune d’Allonnes pour la paix. Celui-ci a exprimé son accord avec nos positions et a souligné la justesse de notre campagne pour la réhabilitation de tous les fusillés pour l’exemple.

M. Rémy Leguillerm, sculpteur du monument avait, lui aussi, tenu à être présent et s’est félicité que son monument serve à une telle initiative. Représentant une main et un visage sortant de la terre, cette sculpture porte la mention «  POUR LA PAIX ET LA LIBERTÉ

AUX VICTIMES DES GUERRES».

Plusieurs orateurs se sont ensuite succédés : un représentant de l’ARAC, une représentante de la LDH, Eric Viot et enfin Gérard Désiles, président de la fédération sarthoise de la Libre Pensée.

Tous ont rappelé la campagne commune que nous menions au niveau local et national depuis l’après-guerre pour demander justice pour ces hommes abattus par l’armée française parce qu’ils avaient refusé l’arbitraire. Gérard désiles a terminé son discours par les mots d’ordre!        "Maudite soit la guerre!

Maudites soient toutes les guerres!

Pour le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes!

Pour la fraternité entre les peuples! "

            Les associations et les participants, satisfaits de ce premier rassemblement en Sarthe, se sont engagés à organiser ce type d’initiative tous les ans pour dénoncer les guerres passées, présentes et futures. L’évènement qui s’est conclu par la chanson de Craonne interprétée par André Frey, a été bien couvert par la presse locale Ouest France et Le Maine Libre.

 


 

Rédigé par Libre Pensée 72

Publié dans #anti militarisme

Repost 0
Commenter cet article