Est ce bien catholique de fêter noël ? partie 2

Publié le 10 Décembre 2008

Et Jésus dans tout ça ?

            Du coup Jésus comme d’autres divinités « naît » dans la période du 25 décembre, rien d’exceptionnel dans tout ça. Banal finalement pour un Dieu ;

            Banal aussi dans le sens où il est loin d’être le seul sauveur du monde et fils de Dieu, citons par exemple Adad d’Assyrie, Adonis, apollon, Héraclès et Zeus en Grèce, Alcides de Thèbes, Attis de Phrygia, Baal de Phénicie, Bali d’Afghanistan, Beddru du Japon, Krishna et Bouddha en Inde, Crite de Chaldée, Deva Tat du Siam, Hésus chez les druides celtes, Horus, Osiris et Sérapis en Egypte (ce dernier est barbu avec des cheveux longs), Indra au Tibet, Jao au Népal, Mikado des Sintoos, Mithra et Zoroastre en Perse…Jésus est loin d’avoir le monopole messianique !

 

Intéressons nous à quelques dieux de l’époque dont les chrétiens se sont inspirés pour inventer Jésus

« Mithra (Dieu-Soleil Perse né en 600 avant JC.). Son culte était, peu avant l’ère chrétienne, le plus populaire et la plus répandue des religions païennes de l’époque. - Comme Jésus, il est considéré comme « Fils de la droite du Père brillant ».

  • Comme Jésus, il a cette caractéristique rare d’être célibataire.
  • Lui aussi meurt puis ressuscite.
  • Lui aussi revient à la fin des temps pour juger « les vivants et les morts », lesquels ressusciteront à leur tour dans la chair.
  • Son culte comprend un repas commémoratif et un baptême d’initiation, les jeûnes, la pénitence et l’expiation étaient aussi des pratiques de cette religion.
  • Enfin, les prêtres de Mithra portaient de drôles de chapeaux qui ressemblent étrangement (mais c’est un hasard bien entendu) à ceux des évêques actuels.

Quant à Horus/Osiris : (dont l’aspect barbu avec de longs cheveux a été adopté pour le personnage du Christ) - il avait 12 disciples - Il a fait un sermon sur la montagne - Il s’est rendu à Béthanu et ressuscite El-Azar-Us dont les deux sœurs se nomment Meri et Merthi ce qui donne dans la bible : Bethanie, Lazarre, Marie et Marthe !! (Précisons que Béthanie n’existait pas encore du temps de Jésus ! )

  • Il était né de la vierge Isis-Meri le 25 décembre dans une grotte - sa naissance avait été annoncée par une étoile à l’est et attendue par trois hommes sages.
  • Il enseignait à des enfants au Temple et fut baptisé à l’âge de trente ans.
  • Il marcha sur l’eau.
  • Il a été enterré dans un tombeau et a été ressuscité.
  • Il était aussi « la Voie, la Vérité, la Lumière, le Messie, le fils oint de Dieu, le Fils de l’Homme, le Bon Berger, l’Agneau de Dieu, le Mot », et était associé au Poisson (« Ichthys »)
  • L’épithète personnelle de Horus était « Iusa, » « le fils éternel » de « Ptah, » le « Père. ».

Jésus est fils d’un dieu et d’une vierge comme Mithra, Persée, Apis, Attis où encore, en Chine, le dieu Foé qui devait le jour à une Vierge rendue féconde par les rayons du Soleil.

Pourquoi retrouve t-on aussi souvent la date du 25 décembre pour faire naître les dieux ?

Pourquoi les messies, fils de Dieu naissent souvent un 25 décembre ? Pourquoi ressuscitent-t-ils à paques ? Pourquoi retrouve-t-on le chiffre 12 aussi souvent (jésus, horus…)?

Pour comprendre, il faut étudier les arguments de Tertullien (160.220) qui fut un des pères de l’Eglise avant de renoncer au christianisme. Ses propos sur le christianisme, rapproche celui-ci des croyances des sociétés primitives.

            En effet, dans les sociétés primitives, on remarque que très souvent leurs croyances sont basées sur l’environnement qui les entoure. On prie des divinités incarnées dans les arbres, les fleuves ou les montagnes mais le plus grand des dieux, le plus important, le plus visible, celui qui apporte la vie, est le soleil.

Ainsi, toutes ces religions sont basées sur les mouvements du soleil dans le ciel. A l’œil nu, on peut observer le soleil et les 12 signes du zodiaque quel que soit l'endroit d'observation sur Terre.

Jésus Christ et tous les autres «fils de Dieu » sont en fait une personnification du Dieu soleil. D’ailleurs, le jour du seigneur, c’est-à-dire le dimanche n’est-il pas le jour du soleil dans certaines langues (Sonntag ou Sunday)? 

            La date du 25 a aussi une explication rationnelle. Les premiers hommes se sont aperçu que, d’un point de vue géocentrique, le soleil effectue une descente annuelle vers le sud le 21 et 22 décembre (solstice d’hiver). Il recommence ensuite à se déplacer vers le nord 3 jours plus tard, le 25 décembre. C’était en quelque sorte une renaissance du soleil ou son anniversaire (Allez tout le monde chante : happy birthday to you jesus !)

Notons également que la couronne d’épines de Jésus peut être assimilé au halo lumineux qui entoure le soleil, lequel « marche sur l’eau » quand il se couche.

Pâques correspond plus ou moins à l’équinoxe du Printemps, c’est une période de renaissance et comme par hasard nombre de ses dieux ou enfants de dieux ressuscitent le jour de Pâques.

            Le Christianisme comme le judaïsme, ne sont donc que de pauvres déformations de vieilles croyances aujourd’hui mortes. Ainsi, plusieurs noms utilisés dans la Bible ne sont que des réécritures de noms grecs, orientaux ou égyptiens. Le mot « Jésus » ressemble étrangement à « Iusa/Iao/Iesu » qui était un des noms du Dieu égyptien, Horus. Krishna (appelé aussi Christna) était aussi appelé « Jezeus » (aurait peut-être même donné Zeus) bien avant un quelconque personnage juif. D’ailleurs le titre de « Christ » aurait été porté par tous les rois d’Israël. Le nom de « Jésus Christ » n’est devenu officiel pour les chrétiens qu’en 325 lors du premier conseil de Nicée.

            Les Hébreux puis les chrétiens ont ainsi repris des lois, des coutumes ou des dieux des autres civilisations plus anciennes pour faire adhérer les populations à leurs croyances. Ainsi Moïse vient d’un réformateur Crétois appelé Minos et les Dix Commandements ne sont qu’une répétition du code Babylonien d’Hammourabi. N’oublions pas non plus que plusieurs Saint patrons sont des récupérations de divinités païennes. Jésus Christ et de nombreux autres personnages de la Bible ne sont donc que des compilations de vieilles croyances adaptées à de nouvelles populations. Si on remonte aux origines de toutes ces religions, on retrouve la croyance en un dieu soleil supérieur aux autres dieux.

 

 

 

 

Noël est une fête volée.


A la lecture de cet exposé, qui bien sur n’est que très succinct, on peut conclure sur le fait que Noël n’est pas une fête chrétienne, même pire, c’est une fête païenne, profane, qui a connu des formes diverses et variées et qui finalement a été volée par les chrétiens.

Il nous faut donc nous battre pour laïciser noël pour nous le réapproprier.

 Chaque année, l’Eglise à travers notamment les médias, tentent de s’approprier noël en insistant sur ces caractères chrétiens. Mais sorti de quelques crèches et d’une minorité de la population se rendant à la messe de minuit, qu’y a t-il de chrétien dans noël ? Rien !

Le fait qu’en 1951, les autorités catholiques firent brûler l’effigie du Père Noël devant le parvis de la cathédrale de Dijon, est un aveu ! Ils veulent remplacer le Père Noël par Jésus !

Ne devons nous pas comme le faisaient les libres penseurs du début du siècle nous battre pour un Noël laïque ?

Alors Vive le Père Noël, le sapin, les cadeaux et Joyeux Noël Laïque !!

 

 

 

 

Hansi



Ces éléments proviennent du site de la fédération de la Libre Pensée du Val d’Oise

http://librepensee95.free.fr/spip.php?article28

on les trouve aussi sur

 http://galilei.free.fr/jipepak/

 

Rédigé par Libre Pensée 72

Publié dans #Christianisme

Repost 0
Commenter cet article