LA ROUTE DU CHEVEU

Publié le 23 Novembre 2007

UN ARTICLE DU BULLETIN DU PRINTEMPS 2007

Quand religion rime avec pognon en Inde…

 
LA ROUTE DU CHEVEU*

 
         Paris
dans un salon de coiffure: une cliente se fait poser des extensions de cheveux: il s'agit de se faire rajouter des mèches de cheveux quasi invisibles puisque de la même teinte que ses propres cheveux (c'est très tendance dans les milieux chics). Coût de la mèche: 10€

Temple de Tirupati en Inde : des pèlerins, hommes et femmes de tous âges mais aussi des enfants, se laissent docilement raser la tête, à même le sol, pour la  somme de 15 roupies (0,37€), le prix d'un repas indien. C'est la tonsure qui est payante et non l’inverse !

Dans ce temple, 700 barbiers rasent tous les jours 20 000 têtes!  4 millions de pèlerins offrent ainsi leurs cheveux chaque année… pendant que les  gardiens du temple se remplissent les poches.

En effet dans la religion  indoue, il est de coutume de faire don de sa chevelure à Dieu pour se purifier, être "nu" devant lui, débarrassé de son "égo" ou obtenir une faveur telle que la prospérité de son petit commerce ou le mariage de sa fille.

Mais revenons à notre tête qui vient d'être tondue: on noue la chevelure à l'aide d'un élastique, on jette le tout dans un panier et quand il est plein, son contenu disparaît dans un carton… qui va être acheminé par avion en Europe dans des usines afin de  dépigmenter chimiquement  les cheveux, les rendre blancs, puis les recolorer suivant la palette des  teintes de cheveux des clientes européennes. Et si par hasard, quelques mèches noires rebelles résistent à la dépigmentation, tout est prévu: elles retournent par avion en Inde où dans des ateliers, des femmes examinent un à un chaque cheveu pour éliminer les défectueux. Il s'agit de jeunes femmes qui travaillent à même le sol,  un masque sur la bouche, aucune ne porte des lunettes (il faut avoir une vue excellente) .

 

Evidemment les pèlerins tondus ne sont pas mis au parfum du trafic et ne savent pas que leur tonsure va engraisser des businessmen au grand train de vie : voitures luxueuses, hélicoptères… dans des villas somptueuses (on parle d'or blond). Par exemple, ce M. David Gold dirige une multinationale qui draine 800 kg de cheveux par an pour 150 millions d'€ !

 

Quelques autres chiffres édifiants:

 

Coût de la tonsure au temple: 15 roupies .

 

Le salaire moyen en Inde est de 1200 roupies/ mois (30 € ), celui d'un fonctionnaire est de 6000 roupies /mois soit 150 €

 

400 millions d'indiens vivent avec moins de 1500 roupies /mois (37,5 €)

 

700 barbiers rasent tous les jours 20 000 têtes; 4 millions de pèlerins offrent leurs cheveux chaque année soit 200 tonnes de cheveux.

 

La mèche de cheveu est vendue 10 € à Paris.

 

Une cliente blonde  s'est  fait poser 150 extensions pour un total, remise comprise, de 900 € !

on lui demande « à quoi cela vous fait-il penser ? » Elle se regarde dans la glace et répond sérieusement  « cela me fait penser à la poupée Barbie »!!! A aucun moment elle ne s'est posée la question de savoir d'où venaient ces extensions naturelles…

Il faut savoir qu'un salon de coiffure parisien pose chaque année jusqu'à 800 000 extensions et que 25 000 salons de coiffure  utilisent ce système essentiellement en Europe.

Une fois de plus, religion, exploitation, obscurantisme et profits gigantesques font bon ménage.

 

Gérard DESILES

 

*c'est le titre d'un  reportage rediffusé  dans l'émission "envoyé spécial "sur France 2 le 22/02/2007. Les journalistes qui l'ont réalisé ont eu , vous vous en doutez , des complications: interdiction de filmer par les gardiens du temple, par peur du scandale; ils ont été arrêtés une dizaine de fois, mais ont continué leur travail, caméra souvent cachée, pour nous faire découvrir  "la route du cheveu".


770073434.jpg

Rédigé par Libre Pensée 72

Publié dans #hindouisme

Repost 0
Commenter cet article